Le système immunitaire


Le système immunitaire.

 Le système immunitaire défend le corps contre les infections et les maladies. Il nous protège chaque seconde contre des armées de virus, bactéries, champignons et autres parasites. Une faiblesse, et c’est la maladie. Alors comment renforcer ses défenses immunitaires par la naturopathie. Voici une liste non exhaustive de quelques plantes et compléments alimentaires.


La phytothérapie


 L’échinacée (Echinacea purpurea) :

Originaire du centre des Etats Unis, c''est une plante médicinale capitale puisqu'elle a la particularité de stimuler le système immunitaire de l’organisme, notamment dans l’activation des macrophages. Cependant,  si le système immunitaire est trop stimulé, les conséquences peuvent être néfastes. Alors, cette plante ne doit pas faire l’objet d’un traitement continu, il est important de passer par des « fenêtres thérapeutiques » ( il s’agit d’interrompre le traitement par intervalles réguliers). 


L'astragale :

En chine, elle compte parmi les herbes toniques les plus populaires. Elle est utilisée comme fortifiant puisqu'elle augmente la résistance physique et mentale. Excellent Tonique du système nerveux et immunitaire, elle renforce les défenses naturelles. Comme l'échinacée, il est important de passer par des « fenêtres thérapeutiques » 


Le cyprès :

C'est un puissant antiviral. Il agit comme un bouclier pour les cellules en empêchant les virus de s'y coller  puis les tue. Il renforce le système nerveux et est recommandé en cas de forte toux ou de grippe. Le cyprès protège le système vasculaire et renforce le système immunitaire. 


 Le ginseng Sibérien (Eleuthérocoque):

Cette plante originaire de Russie, de Chine, de Corée et du Japon est consommée, sous forme d'infusion, pour agir contre le stress mental et physique. Fortifiante, elle est également très efficace pour aider le système immunitaire. Accompagne dans le traitement du cancer et atténue les effets de la radiothérapie.

 

Le thym:

Très utilisé en cuisine en Europe, notamment en Méditerranée, le thym est également un allié santé. C'est un stimulant puissant du système immunitaire. Le thym est la plante protectrice de l’immunité. Naturellement riche en phénols, il a des propriétés antiseptiques, antibiotiques et antibactériennes majeures. 

 

L'arbre à thé:

Utilisé depuis toujours en Australie. C'est un bon stimulant immunitaire. Son huile essentielle vous permettra de lutter efficacement contre toutes formes d'infections bactériennes et virales.  Anti-fatigue, elle redonne de l'énergie aussi bien physiquement que mentalement. Ainsi, elle aide les personnes qui souffrent d’infections à répétition. 

 

Le sureau :    

Le sureau noir est composé de baies qui aident à la défense de l’organisme contre les virus. Le Sureau contribue au bon fonctionnement de votre système immunitaire. Utile dans les Infections respiratoires virales saisonnières (rhumes, grippes, sinusites, etc.), bronchites, fièvres.  


La gemmothérapie :


L’aulne glutineux (Alnus glutinosa):

L'Aulne glutineux soutient le système immunitaire. C'est un bourgeon majeur de la Gemmothérapie.

Il agit comme un antibiotique naturel et a une efficacité similaire aux antibiotiques chimiques mais sans les effets secondaires. Il booste aussi les défenses immunitaires pour aider l’organisme à se défendre. 

 

Le bourgeon de Noyer (Juglans regia):

En renforçant la flore intestinale, le bourgeon de noyer favorise les défenses naturelles de l'organisme 

Le bourgeon de noyer est un grand régénérateur du système digestif. Il restaure la flore intestinale et a une grande action sur le pancréas et la rate 

Il possède un effet détoxifiant et permet de stimuler les fonctions du foie et de l’estomac. 

Ses effets contribuent à diminuer les risques de candidose, de ballonnement abdominal et d’insuffisances pancréatiques.


Le bourgeon d’Églantier (Rosa canina L.):

Le rosier sauvage, aussi appelé églantier (Rosa canina), possède d’étonnantes vertus concentrées dans ses feuilles et ses racines mais aussi dans ses fruits:  les cynorhodons, riches en vitamine C et excellents pour l’immunité. 

C’est le bourgeon protecteur idéal pour les jeunes enfants mais aussi les personnes carencées, anémiées et fragiles. Le bourgeon d’Eglantier sera très adapté aux situations de problèmes ORL infantiles, de renforcement de l’immunité.

La mycothérapie:

Pas moins de cinquante espèces de champignons ont un impact sur le système immunitaire, première barrière préventive contre la maladie, les infections et les virus grâce à leurs principes actifs (béta-glucans, lectines, terpènes, terperpénoides…).


Champignon du soleil (Agaricus blazei) :

Champignon étudié comme régulateur du système immunitaire, efficace en cas d'allergie, de problèmes immunitaires et de processus infectieux. Complément nutritionnel en médecine oncologique intégrative.


Le shiitaké :

Immunostimulant, défend les cellules de l'oxydation et est un précieux adjuvant du système immunitaire. Le champignon shiitaké est connu pour ses bienfaits pour la santé. Il aurait ainsi des vertus anti-cancéreuses, anti-âge, anti-oxydantes, anti-microbiennes et favoriserait l’immunité. 

L'oligothérapie:


Ce duo zinc-sélénium est particulièrement utile après 65 ans car les études ont montré qu’une supplémentation diminue le risque d’infections broncho-pulmonaires.Le zinc joue un rôle important dans la croissance, la réponse immunitaire. Il est nécessaire à plus d’une centaine de processus enzymatiques. Le zinc est en effet un minéral clé pour lutter contre les infections. Il est directement impliqué dans le bon fonctionnement du thymus, l’organe à l’origine de la production des globules blancs et des anticorps. Le sélénium est l’oligoélément de référence pour renforcer l’immunité. Il influence le fonctionnement de tous les composants du système immunitaire et sa capacité à répondre aux infections.


Avant 65 ans, c’est plutôt le trio cuivre-or-argent qui est utilisé pour contrer virus et bactéries. Le cuivre est à la fois antiviral et antibactérien. Il stimule le système immunitaire en favorisant la fabrication d'anticorps; l’or stimule l’action des globules blancs et l’argent est plutôt bactéricide.

Ce trio peut être associé au soufre qui participe à la régénération des muqueuses du nez et de la gorge.

Tous ces oligoéléments peuvent être utilisés en traitement de fond préventif dès l’automne et pendant au moins trois mois, deux à trois fois par semaine.


Autres compléments :


Extrait de pépins de pamplemousse :

L'huile de pépin de pamplemousse contient une forte concentration en flavonoïdes. Ces molécules antioxydantes protègent nos cellules du vieillissement prématuré et stimulent notre système immunitaire. Une étude a ainsi confirmé que l'action de l'EPP s'étend à environ 800 souches de bactéries et virus, une centaine de souches de champignons, ainsi qu'à un très grand nombre de parasites unicellulaires. l'EPP inhibe les bactéries nocives au niveau intestinal mais ne touche pas les indispensables bifidus et ne diminue que très peu les lacto-bactéries.

La vitamine C : 

 Ses effets démontrés sur le système immunitaire en font un bon allié pour aider à retrouver la forme après un épisode infectieux tel qu’un rhume ou un état grippal. Elle semble, en particulier, stimuler les cellules Natural Killer. Certaines études montrent un réel intérêt de la vitamine C pour prévenir ou guérir du rhume lorsque celle-ci est prise conjointement avec du zinc.

Vitamine D :

Nous sommes presque tous carencés en cette vitamine.

La vitamine D est étroitement liée à notre système immunitaire : une récente étude publiée dans le magazine Nature démontre que les cellules de l'immunité qui sont chargées de tuer les bactéries et les virus (les lymphocytes T) doivent d'abord trouver de la vitamine D. Un déficit de cette dernière et l'activité de ces cellules tueuses sont affectés.

CE SITE A ÉTÉ CONSTRUIT EN UTILISANT